Voyage

Camping-car : des réglementations spécifiques

Le camping-car est une voiture comme une autre aux yeux de la loi. De fait, il est soumis aux mêmes règles de circulation et de stationnement. Cependant, il existe certaines réglementations plus spécifiques qui encadrent ce type de véhicule. Voyons ensemble le détail de ces règles.

Le permis de conduire d’un camping-car

Le permis B est le plus connu pour la conduite des camping-cars. Néanmoins, il ne suffit que pour les véhicules de moins de 3.5 tonnes. Dans certains cas particuliers, il faudra aussi l’obtention d’un permis particulier. Entre autres l’usage d’une remorque de plus de 750 kg et la conduite des camping-cars de plus de 3.5 tonnes.

Les règles sur la route

Le nombre de places autorisé sur la route s’affiche sur la carte grise du camping-car. Comme dans tout véhicule, les passagers de cette voiture doivent utiliser une ceinture de sécurité homologuée pendant le voyage. Aussi, notez qu’il est interdit de quitter sa place lorsque la voiture roule. Que ce soit pour aller s’étendre sur le lit ou pour préparer le café.

Les règles de surcharge

Tout comme le nombre de places autorisé, le poids total autorisé en charge s’affiche également sur la carte grise du camping-car. Ainsi, vous devez vous assurer de ne pas être en surcharge lors de vos déplacements au risque d’être verbalisé. Pour cela, vous devez considérer le poids de vos bagages, de vos passagers et des accessoires du camping-car.

Le Code de la route

Etant un véhicule comme les autres, le camping-car dispose des mêmes réglementations pour la circulation, la limitation de vitesse et le stationnement. Il est également soumis au même code de la route. Toutefois, il est possible que certaines localités imposent des interdictions spécifiques aux voitures d’un certain gabarit. Vous devez ainsi respecter les panneaux et les autres interdictions de circulation spécifiques.

Le stationnement et le camping

Le camping-car peut généralement stationner sur les mêmes emplacements que les autres voitures, sauf proscriptions particulières. Là encore, il est important de respecter les panneaux. Une fois garé, vous pouvez alors dormir dans votre véhicule. Mais il est interdit de faire acte de camping sur la voie publique. Autrement dit, vous ne devez sortir aucun accessoire extérieur, comme les cales, les chaises et tables, etc. De la même manière, vous n’avez pas non plus le doit de vidanger votre camping-car.

Pour camper, vous avez des aires d’accueil un peu partout. Dans ces zones, vous pouvez disposer des cales et sortir deux chaises avec une table pliante. Cela dit, il faut aussi faire attention parce que chaque aire peut avoir son propre règlement. Certaines limitent la durée de stationnement, et d’autres peuvent interdire le moindre déballage. Enfin, les camping-cars sont aussi autorisés à camper dans les places de camping, sauf exception. Dans ce cas de figure, c’est alors le règlement du camping qui s’applique. Quoi qu’il en soit, vos tables et chaises, vos stores et vos équipements y sont autorisés.

Pour terminer, vous pouvez opter pour un camping-car occasion ou neuf pour effectuer vos vacances en toute sérénité. Pour cela, Caravaning Central, spécialiste de la vente camping-car met à votre disposition plusieurs modèles.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *