Entreprise

Quels sont les différents types d’imprimante 3D professionnelle ?

L’imprimante 3D de bureau, appelée également imprimante 3D professionnelle, est une machine qui trouve son utilité dans l’impression des objets en 3 dimensions. Elle est notamment utilisée dans les systèmes de production industrielle, la fabrication de prototype, et l’outillage. Puisqu’elle se décline sous divers types, ses caractéristiques doivent alors correspondre à l’usage que l’on envisage d’en faire. Voici les différents types d’imprimante 3D professionnelle.

Les types d’imprimante 3D professionnelle selon sa technologie d’impression

Selon son modèle, l’imprimante 3D professionnelle  peut adopter 3 techniques différentes :

  • La stéréolithographie, consistante à concentrer un rayon ultraviolet dans une cuve contenant de photopolymère. Sous l’action du faisceau, ce matériau synthétique prend la forme d’un objet au fur et à mesure que ses différentes couches sont travaillées ;
  • Le FDM ou Fused Deposition Modeling, étant un procédé qui consiste à verser et à fusionner de petites gouttes de matière plastique. L’application de ces gouttes permet de créer couche par couche l’objet. Les couches supérieures se fondent et se lient avec les couches inférieures. L’un des atouts de ce procédé est qu’il est moins coûteux par rapport aux autres types d’impression. Cela explique pourquoi la plupart des machines d’impression 3D s’en servent aujourd’hui ;
  • Le SLS ou Selective Laser Sintering (SLS), dont le fonctionnement se ressemble un peu à celui de l’imprimante stéréolithographie. Ce qui le différencie est qu’il est dépourvu de cuve remplie de polymère. Les imprimantes 3D utilisant cette technologie fonctionnent avec des matières dures, comme le verre, le polystyrène, le nylon, et certains métas durs ou légers, etc. Quand la poudre de ces matières est frappée par le rayon laser, elle s’assemble. Cela permet d’obtenir la forme souhaitée. La partie de poudre qui n’est pas touchée par le rayon, quant à elle, est réutilisable.

Les types d’imprimante 3D professionnelle selon leur forme

Selon leur forme, on distingue d’abord l’imprimante 3D professionnelleen kit, qui a l’avantage d’être plus accessible en termes de prix. Il s’agit d’un pack d’équipements et accessoires. À la réception du produit, l’utilisateur n’a qu’à les assembler en suivant les consignes fournies par la notice. L’un des inconvénients d’une telle machine réside cependant dans son installation, qui nécessite plus de temps.

Outre le modèle en kit, on distingue également l’imprimante 3D professionnelle assemblée. Comme son nom l’indique, elle est déjà pré assemblé en usine. Ainsi, la machine est prête à utiliser, une fois qu’elle est livrée. En plus d’être facile à poser, l’appareil assure un gain de temps.

Par ailleurs, on trouve sur le marché des imprimantes 3D professionnelles ouvertes et des imprimantes 3D professionnelles en caisses. Chaque modèle dispose de ses propres spécificités.

Les accessoires d’une imprimante 3D professionnelle

L’imprimante 3D professionnellene peut pas fonctionner sans un certain nombre d’accessoires. Ceux-ci peuvent être :

  • Les logiciels : quel que soit son type, la machine doit être équipée d’un programme informatique pour qu’il puisse imprimer un fichier. On distingue le logiciel de modélisation en 3D et le logiciel de tranchage et de pilotage de la machine d’impression ;
  • Les matières, qui peuvent être l’ABS ou polymère thermoplastique, le PETG ou PET, le TPU, le nylon, le PLA, etc.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *