boeuf de kobé de qualité
Bons plans

Le choix d’un bœuf de kobe de qualité

Le légendaire bœuf de Kobé est une viande issue des terres japonaises et possède un très grand prestige pour sa saveur et sa rareté. Définie par sa chair bien grasse, ce succulent met est très recherché par les plus grands cuisiniers du monde. Son raffinement et son goût particulièrement relevé font de la viande l’un des produits de consommation de luxe de la population. D’ailleurs selon la légende, elle était destinée à être servie aux empereurs et seigneurs bouddhistes. Actuellement, la consommation de la viande de kobé au sein d’un restaurant est un vrai privilège. Mais si vous comptiez préparer de la viande de kobé chez vous, voici comment bien choisir votre produit.

Reconnaître la texture de la viande

La viande de kobe présente généralement une texture unique, c’est-à-dire marbrée de gras, avec une teinte flamboyante et une chair bien ferme. Cette texture se distingue de toutes les autres viandes car elle apporte une véritable saveur au produit lors de sa cuisson. Il s’agit d’ailleurs d’une viande persillée, au goût bien beurré et la chair bien tendre.  Pour vous aider à mieux caractériser la viande de kobé, vous pouvez vous rendre sur le site https://www.guardapampa.fr/blog/boeuf-de-kobe/

Le choix de la viande

La viande de kobé suit une notation qui lui permet d’être évaluée qualitativement. Il s’agit de l’évaluation de la texture selon l’index de marbrage. Vous avez donc un indice allant de 1 à 12. Si votre viande se trouve entre 6 et 8, cela signifie que c’est une bonne viande. Au-delà, vous avez une qualification de viande de très grande qualité qui se consomme à très petite quantité.

Vous pouvez voir également différentes provenances de la viande, notamment en Japon, en Australie et aux Etats-Unis. Majoritairement la vraie viande de kobé est originaire du Japon, mais les américains et les australiens se sont accaparés de certains embryons pour pouvoir élever des vaches de kobé chez eux. Cependant, ces derniers sont métissés, ce qui défavorise légèrement la qualité de la viande. 

Le choix de la cuisson

Pour apprécier les bienfaits de la saveur de la viande de kobé, vous pouvez jouir d’une cuisson bien fondante de cette dernière. Vous aurez donc un aspect à la fois rouge et légèrement blanchi sur le côté. Le gras aura bien fondu durant le temps de cuisson. Vous obtiendrez également un bord bien croquant et un intérieur saignant et bien tendre pour un goût encore plus savoureux. Vous pouvez apprécier davantage le visuel de votre viande en le découpant en lamelle ou en fine tranche. En guise d’accompagnement, vous pouvez opter pour du riz blanc avec une légère sauce de cuisson. N’oubliez pas que l’assaisonnement de votre viande doit se faire durant la cuisson. Il suffit tout simplement d’une légère pincée de sel, du poivre et bien entendu tout cela relevé avec du beurre fondant. Enfin, vous pouvez déguster votre fameuse viande avec un bon verre de vin rouge. Quoi de plus magique et sensationnel que de jouir d’un bon plat concocté avec douceur et finesse.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *