Astuces

Fuite d’eau : Que faire en cas d’urgence plomberie ?

Vous subissez une fuite au niveau d’une canalisation apparente ou enterrée, des infiltrations d’eau d’origine inconnue, ou encore un écoulement au niveau du robinet d’évier ? Ces situations sont très courantes et sont aussi les signes évidents d’une urgence plomberie. Quoi qu’il en soit, il faut réagir vite pour résoudre votre problème et limiter l’étendue des dégâts sur votre habitat.

Découvrez ici les bons gestes à adopter en cas d’une urgence plomberie.

Fermer l’arrivée d’eau

Les urgences plomberie répétitives sont généralement causées par une tuyauterie ou un joint défectueux. Une canalisation obstruée peut provoquer des débordements ou des dégradations. Un robinet qui fuit est un problème nuisible au confort du quotidien car des flaques d’eau peuvent se former dans le sol de votre cuisine ou de votre salle de bains. Par ailleurs, les débordements dans les toilettes peuvent provoquer aussi des dommages très graves.

Une fuite d’eau n’est pas toujours facile à repérer, par contre vous pouvez l’arrêter provisoirement en fermant les arrivées d’eau. Cela vous permettra de limiter l’étendue des dégâts dus aux écoulements sur le sol et dans les murs.

 Si le sinistre se trouve dans votre cuisine ou salle d’eau il n’est pas nécessaire de couper l’alimentation générale de votre logement. Il vous faudra uniquement fermer le robinet d’arrêt de la pièce qui est à l’origine de la fuite. Cependant, si vous n’arrivez pas à trouver la source de la fuite, fermez immédiatement l’arrivée d’eau principale et contactez en urgence plombier Paris 14 qui se chargera de la détection et de la réparation de l’origine de votre problème.

Détecter et réparer la fuite d’eau

Si la fuite ou la cause de l’urgence plomberie est visible à l’œil nu, la réparation sera plus facile et plus rapide. Dans le cas contraire, il est nécessaire de faire intervenir un professionnel pour localiser son origine et procéder ensuite à la réparation de votre problème. Toutefois, si vous souhaitez vous faire rembourser par votre assurance, ne tentez aucune réparation tout seul. Pensez plutôt à confier les travaux de réparation à un professionnel, si vous comptez demander une indemnisation.

Cette règle s’applique aux dégâts causés par une tuyauterie défectueuse et aux urgences plomberie provoquées par une infiltration d’eau dans le toit. Gardez la facture des travaux de détection et de réparation de votre fuite d’eau afin de la montrer à votre assureur.

Prévenir l’assurance habitation

Certains particuliers, victimes d’une fuite d’eau ont tendance de s’attaquer aux travaux de réparation, lorsque la source du problème est facile à résoudre. Toutefois, cette solution n’est pas recommandée si vous désirez demander une indemnisation auprès de votre assurance. Dans ce cas, il faut procéder à la déclaration de votre sinistre. En effet, vous disposez d’un délai de cinq jours à compter de la découverte de l’urgence plomberie, pour envoyer à votre assureur la déclaration de votre dégât des eaux que ce soit par voie postale, via une lettre recommandé avec accusé de réception ou par mail, selon les clauses de votre contrat. Vous devrez ajouter à votre dossier d’indemnisation toutes les factures qui prouvent la valeur de vos biens endommagés, le constat amiable (si le sinistre touche plusieurs maisons) et le devis des travaux de détection et de réparation de l’origine de votre fuite d’eau.

Ces documents sont indispensables pour identifier le responsable de l’urgence plomberie. En effet, si la fuite d’eau est le résultat d’un manque d’attention, d’un oubli ou d’une défaillance de votre appareil, votre assureur peut ne pas vous rembourser. Toutefois, si la fuite d’eau est localisée sur une canalisation enterrée, vous êtes alors le responsable du sinistre. Mais, votre assurance peut vous rembourser les frais engagés pour la recherche de fuite et indemniser une partie ou la totalité des dégâts subis par la fuite d’eau. A noter, que les conditions d’indemnisation varient selon la compagnie d’assurance. N’hésitez pas à lire attentivement votre contrat et à vous renseigner auprès de votre agence, avant de vous engager dans les démarches d’indemnisation.